frgbdeplit
2292

Notre histoire

  • Une jeune italienne entreprenante, Regina Roncadin, ouvre son premier commerce de glaces à Osnabrück, en Allemagne.

  • Le neveu de Regina, Eduardo, crée sa première ligne de fabrication de glaces en Allemagne.

  • Avec l’entrée dans la production industrielle, Roncadin aborde une nouvelle ère.

  • En Angleterre, dans le Yorkshire, Jonathan Ropner et l’homme d’affaire James Lambert co acquièrent Cardosi. L’entreprise locale de crème glacée Richmond, est née.

  • James Lambert est nommé à la tête de l’entreprise.

  • Windsor Creameries est la première acquisition stratégique de Richmond. De nombreuses autres lui succèderont. Cette acquisition renforce notre position de fabricant de crèmes glacées au Royaume-Uni et fait de nous le premier investisseur britannique dans la fabrication de glaces. Fort de ce succès, Roncadin transmet à sa filiale de restauration, L'italiano Ice Cream, les techniques traditionnelles de fabrication des glaces italiennes et des gâteaux glacés.

  • Le groupe Treats Plc entre en bourse à Londres.

  • La croissance continue grâce à des acquisitions stratégiques qui nous permettent de racheter Girki en France, puis de créer Roncadin SA à Vayres (Gironde).

  • Au Royaume-Uni, notre fusion avec Treats Group marque une autre étape majeure : notre arrivée sur le marché des sorbets. Tout en gardant le cours en bourse de Treats, nous devenons Richmond Foods.

  • Richmond fait l'acquisition d'Allied Frozen Foods, un gros concurrent. Avec quatre sites implantés sur le territoire britannique dédiés à la production de spécialités glacées, de glaces individuelles et de bacs, nous sommes aujourd’hui le plus grand producteur britannique, tant en volume qu’en gammes de produits.

  • Avec l'acquisition de Nestlé UK Ice Creams, des marques à forte notoriété comme FAB, Smarties et les glaces à l'eau Fruit Pastil de Rowntree viennent enrichir l’offre de Richmond

  • Richmond rachète Oldfield, le fabricant de glaces de Sheffield (Royaume-Uni).

  • Pour Roncadin, 2004 est une année particulièrement importante : acquisition de Zielona Budka en Pologne, accord exclusif de coopération pour la distribution avec Glacio en Belgique, achat des droits de licence et de production des bâtonnets glacés aux fruits Valensina et des crèmes glacées diététiques Fit For Fun. Richmond achète aussi De Roma. Grâce à l’usine de Wigan de De Roma, nous accroissons nos capacités de production de glaces individuelles, de bâtonnets et du dessert anglais, Arctic Roll.

  • Roncadin est racheté par le fonds d'investissement américain Oaktree Capital Management. Skinny Cow, première marque britannique de glaces à faible teneur en matières grasses, rejoint la famille Richmond. Répondant aux nouvelles tendances de consommation, cette marque prend une part importante à l’accroissement du chiffre d'affaires des marques de Roncadin.

    2005 est un nouvelle très bonne année pour Roncardin : la marque obtient le prix de la German Agricultural Society (DLG) pour l’ensemble de ses produits, avec un nombre exceptionnel de récompenses : 19 médailles d'or, 26 d'argent, 2 de bronze.

  • Roncadin rachète la division crèmes glacées de Nordmilch, avec la marque Botterbloom et les licences pour Masterfoods et Ahoj-Brause. Elle fait aussi l'acquisition de Schröer Eis. Grâce à l’usine de production de Schröer Eis, en Rhénanie du nord, nous enrichissons nos gammes. Oaktree Capital Management achète Richmond Foods et fusionne avec Roncadin. Avec le management et les capacités de Richmond, et le potentiel de Roncadin, l’entreprise dispose de tous les atouts pour devenir le plus grand fabricant, et le plus rentable, des marques distributeurs en Europe.

  • Acquisition de Kelly's of Cornwall, premier producteur de crèmes glacées premium en Cornouailles.

  • Nous renforçons notre présence sur le marché européen par l'acquisition de Rolland SAS (Plouédern, dans le Finistère), troisième fabricant de glaces en France. Ce rachat fait de R&R le deuxième plus grand fabricant de crèmes glacées en grandes et moyennes surfaces au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, avec une production annuelle de plus de 500 millions de litres de crèmes glacées. Au Royaume-Uni, R&R célèbre ses 25 ans avec la visite du Duc de Cornouailles à l’usine de Leeming Bar. L’activité est récompensée par un 37e prix lors des British Frozen Food Federation Awards.  Cette année-là, la levée de fonds sur le marché obligataire londonien a rencontré un grand succès.

  • R&R fait l’acquisition de Pilpa en France et de Durigon en Allemagne. Cette même année, un accord  de licences avec Mondelez International est signé ; des produits sont lancés sous marques  Milka, Toblerone, Daim, Oreo et Philadelphia.

  • R&R achète Eskigel, premier fabricant italien de crèmes glacées à marques de distributeurs, ainsi que Yoo Moo, la plus grande marque de yaourt glacé au Royaume-Uni.

  • R&R acquiert Fredericks Dairies, basé dans le Lancashire, intégrant ainsi à son portefeuille de marques Cadbury, Del Monte, Vimto et Britvic. Le fonds d’investissement PAI Partners acquiert R&R. Ses bureaux sont implantés à Paris, Copenhague, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan et Munich.

  • R&R compte environ 3 500 employés, sur 9 sites de production, implantés au Royaume-Uni et en Europe. Les usines ont une capacité de production annuelle de plus de 800 millions de litres de glaces, sur plus de 100 lignes de production. Le Groupe maintient ses bons résultats financiers. Au 31 décembre 2013, le chiffre d’affaires était d’environ 720 millions d’euros pour 116 millions d’euros d’EBITDA pro-forma.

    L'innovation produits, des efforts de productivité constants et la volonté affirmée de maintenir la croissance restent les socles sur lesquels R&R bâtit son avenir.